Fresh Off The Boat, au plus près de la famille Huang

Fresh Off The Boat, au plus près de la famille Huang

L’année 2017 a débuté depuis quelques jours et, comme en 2016, la Mother ne s’arrêtera pas de regarder des séries américaines ! Focus aujourd’hui sur « Fresh Off The Boat », lancée en février 2015.

 

Sur le petit écran, suivre les aventures d’une famille à travers les séries est commun aux États-Unis. Tu te rappelles certainement dans les années 80 de la famille Tanner avec les jumelles Olsen dans « La Fête à la Maison » ou celle des Huxtables avec Bill Cosby dans le « Cosby Show ». Dans les années 2000, même chose avec la famille Kyle dans « Ma Famille d’Abord » ou encore les années 2010 avec la Famille Dunphy dans « Modern Family ».

La vie d’Eddie Huang a l’écran

Récemment, une autre série de famille a tapé dans l’œil de la Mother : les Huang dans « Fresh Off The Boat ». Produite et écrite par Nahnatchka Khan et diffusée sur la chaîne américaine ABC, cette comédie de 22 minutes relate l’histoire vraie d’Eddie Huang. Ce dernier est le chef cuisinier du restaurant new-yorkais baptisé Baohaus et créateur de la série adaptée du livre « Fresh Off The Boat : A Memoir ». Ce chef se plaindra d’ailleurs auprès d’ABC qui n’a pas suivi vraiment à la lettre les réels moments vécus par Eddie (l’autorité de son père, le fait de ne pas être un élève modèle à l’école).

Comme le nom de famille laisse à penser, les Huang sont des immigrés asiatiques et plus précisément des américano-taïwanais qui ont foulé le sol américain. Rare de trouver une série mettant en avant cette ethnie à la télévision. Il fallait remonter à septembre 1994 pour observer ce phénomène avec la série « All American Girl ».

Fresh Off The Boat - Eddie Huang

Eddie Huang, le chef cuisinier (c) AP

Les personnages en détails

Dans « Fresh Off The Boat », le jeune Eddie de 12 ans est incarné par l’acteur Hudson Yang. Grandissant dans le Chinatown de Washington D.C avec ses deux petits frères et ses parents, ce cancre de la famille, ultra-fan de hip hop et de basket, déménage de la capitale des États-Unis avec sa famille pour Orlando dans les années 90. Direction la ville de Disneyland, Sea World, Universal Studios et le soleil de la Floride en compagnie aussi de la grand-mère d’Eddie Jenny, (Lucille Song) la mère de Louis. Dans les premiers épisodes, pour nous remémorer les souvenirs de la famille Huang, le narrateur n’est autre que la voix d’Eddie adulte.

La famille Huang doit s’adapter alors à son nouvel environnement en s’installant dans leur nouvelle ville et maison puis s’imprégner de la culture américaine. Une adoption plus évidente pour Eddie que pour sa mère. L’ainé, remarqué par le port de ses larges t-shirts à l’effigie de grands rappeurs US, aura des difficultés à s’intégrer dans sa nouvelle école à cause de ses origines. Il croisera le regard et tombera sous le charme de sa nouvelle voisine qui va dans le même bahut que lui : Nicole (Luna Blaise).

Ce nouveau départ marque l’envie de Louis (jouée par Randall Park), père crédule et fasciné par l’Amérique, de vivre son « American Dream » et de faire fortune dans la restauration. Alors ne vous attendez pas à l’ouverture d’un restaurant asiatique avec ses beignets de crevettes et sa sauce piquante. Vous découvrez ainsi dès les premiers épisodes l’identité de son resto. Evidemment, au fil des épisodes à voir, une multitude de clichés sur l’Asie est à soulever sans que cela soit trop appuyé.

Quant à Jessica, la mère d’Eddie et mari de Louis (interprétée par Constance Wu), elle ne manque pas de caractère : très pragmatique, tyrannique, tantôt barrée, protectrice et ayant le sens du business. Elle tient à ce que ses enfants brillent dans ce qu’ils entreprennent et gardent un héritage de la culture taïwanaise. Emery (Forrest Wheeler), le premier petit frère d’Eddie, très mature pour son jeune âge, est un garçon très romantique, décontracté et intelligent, soit tout le contraire de son ainé. Le cadet de la famille, Evan (Ian Chen), un véritable boutchou, est très obéissant envers sa mère qui en fait son préféré. On le voit beaucoup avec Emery.

Fresh Off The Boat - la famille Huang

La famille Huang de gauche à droite : Emery, Evan, Eddie, Jessica, Louis (c) ABC

Nostalgie des années 90

Dans « Fresh Off The Boat », le basket est mis à l’honneur. Vous aurez l’agréable surprise de voir apparaître d’anciennes stars de la NBA, célèbre championnat nord-américain. Les scènes se déroulant dans les années 90, ne soyez pas surpris aussi de revoir les styles vestimentaires de l’époque, les produits qui faisaient fureur à cette période et de réécouter le son hip-hop old school d’il y a 20 ans. Une bonne part de nostalgie te traversera l’esprit si toi aussi tu as grandi dans les nineties. Oui oui, les gens savaient vivre aussi avant Internet, les Ipod, les portables, Facebook, Instagram et Snapchat.

Coté chiffres, la première saison de 13 épisodes a réuni en moyenne 5,8 millions de téléspectateurs. La saison 2, de 23 épisodes 4,4 millions. Le 3 mars dernier, le diffuseur principal ABC a confirmé que « Fresh Off The Boat » sera renouvelé pour une troisième saison. 23 nouveaux épisodes sont alors commandés dont les premières sont diffusées depuis octobre dernier. Rebaptisée « Bienvenue chez les Huang » en français, la série sera visible sur les écrans de la petite sœur d’M6, 6ter.

Si tu cherchais une nouvelle série comique et rafraîchissante pour te faire décrocher un sourire, tu seras peut-être servi avec « Fresh Off The Boat ». Livre-nous ton avis sur cette série en tapotant sur ton clavier Azerty. Enjoy.

Le trailer de la saison 1 de Fresh Off The Boat

The following two tabs change content below.
Richard Sengmany

Richard Sengmany

Passionné de sport et de musique, Richard est diplômé d'un Master 2 en Marketing et Gestion du Sport. Rédacteur bénévole pour des blogs spécialisés dans le sport, il partage régulièrement ses découvertes musicales.
Richard Sengmany

Derniers articles parRichard Sengmany (voir tous)