De La Soul signe un comeback avec son rap décalé

De La Soul signe un comeback avec son rap décalé

En signant leur huitième album sorti le 26 août dernier, « And The Anonymous Nobody », le groupe de hip-hop De La Soul, ressurgit après une longue période d’absence, 12 ans. Le hip-hop alternatif est à l’honneur sur Mother Shaker. Détails.

 

Ils se sont rencontrés quand ils étaient étudiants à la fin des années 80. Posdnuos (Kelvin Mercer), Dave (David Jude Jolicoeur et Maseo (Vincent Mason), composent le trio De La Soul. Unis à Amityville dans la banlieue de Long Island, ces trois hommes ont démarré leur carrière tambour-battant dans l’univers du hip-hop. Leur tout premier album, sorti en 1989 a été un tel triomphe qu’aux Etats-Unis il a été considéré comme un chef d’œuvre : « 3 Feet High and Rising ». Un opus qui changera le visage du rap à cette période dominée par le gangsta rap (= hip-hop hardcore, mouvement caractérisé par des textes radicaux et une musique agressive). De La Soul, lui se démarque en offrant à son public des morceaux de jazz rap et de hip-hop alternatif (rapper sur des instru funk, jazz, rock, soul, reggae, pop, country).

Un album financé par crowdfunding

27 ans ont passé suite à ce succès retentissant puis leurs tubes mémorables de leur discographie (« Me Myself and I » en 1989, « Ring, Ring, Ring » en 1991, « It Ain’t All Good » en 2000 feat Chaka Khan), De La Soul réapparait en dévoilant « And The Anonymous Nobody » (sorti sur AOI Records, leur propre label crée en 2006), soit le premier album depuis le dernier qui datait de 2004 « The Grind Date ». Ce nouvel opus,  le trio le doit en partie à ses fans qui ont participé à son financement via la plateforme Kickstarter. Les briscards du hip-hop ont récolté 5 fois plus d’argent que la somme initiale : 110 000 dollars pour un total final s’élevant à plus de 600 000.

Couverture de l'album "And The Anonymous Nobody" (c) Facebook De La Soul

Couverture de l’album « And The Anonymous Nobody » (c) Facebook De La Soul

Dans « And The Anonymous Nobody », le groupe US s’est attaché les services de plusieurs artistes venus collaborer à cet album. On recense alors Usher (« Greyhounds »), Estelle (« Memory of Us »), Jill Scott (grande voix de la soul des années 2000 sur l’intro « Genesis ») Snoop Doog (« Pain ». Voir video ci-dessous), David Byrne l’ex-membre du groupe Talking Head (« Snoopies ») et Damon Albarn (« Here in After »). Ce dernier est connu pour être le musicien et chanteur anglais des groupes britanniques Blur et Gorillaz. D’ailleurs, De La Soul figurera dans la tracklist du prochain album de Gorillaz, eux qui avaient déjà travaillé en 2005 sur le single « Feel Good Inc ». Une chanson qui obtiendra le Grammy Award de la meilleure collaboration pop.

Leur huitième et nouvel album tout frais de 17 titres est à coup sur à retrouver sur les plateformes de streaming et de téléchargement légal. Boycotté par le passé, impossible alors d’écouter leurs précédents albums sur Deezer ou Spotify. En cause, les auteurs-compositeurs de chansons originales n’ont pas apprécié que leurs instrus soient réutilisés pour être remodelé, ce qui a valu des procès au groupe.

Il s’agit alors de sampling, une technique courante dans la musique et que De La Soul0ne s’est pas privé d’utiliser, reprenant alors plusieurs instrus soul, rock, pop, funk ou encore jazz, et même ceux de Serge Gainsbourg notamment dans leur second opus (« En Melody », « Les Oubliettes »). En parlant d’artistes de l’hexagone, le trio a d’ailleurs écrit avec Lucien Papalu, un pionnier du hip hop français, « Say La Vee », une chanson pour la bande originale du film Les Lascars.

Les coulisses du nouvel album

Grâce à l’argent supplémentaire du crowdfunding, le groupe l’a dépensé pour réaliser un documentaire de 33 minutes dévoilant les coulisses de la création de « And The Anonymous Nobody ». Intitulé « We’re still here (now) », on y voit le trio new-yorkais aller à la rencontre de leurs fans et partager leur vision du hip-hop. Différentes séquences sont entrecoupés alors par des extraits de leur nouvel album.

Quant à leur retour sur scène, après leurs concerts prévus au Brésil, au Japon et en Australie, De La Soul se produira pour leur seule date en France au Zenith de la Villette à Paris le 2 décembre prochain pour rapper les chansons de leur nouvel album. Un retour attendu sûrement par leurs fans français. D’ici cette date, la Mother te propose d’écouter « And The Anonymous Nobody ». C’est l’heure de prendre ta souris et de cliquer sur le lecteur ci-dessous. Enjoy.

De La Soul sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Soundcloud et You Tube

Leur site internet : www.wearedelasoul.com

The following two tabs change content below.
Richard Sengmany

Richard Sengmany

Passionné de sport et de musique, Richard est diplômé d'un Master 2 en Marketing et Gestion du Sport. Rédacteur bénévole pour des blogs spécialisés dans le sport, il partage régulièrement ses découvertes musicales.
Richard Sengmany

Derniers articles parRichard Sengmany (voir tous)