The Weeknd aurait-il trouvé son indépendance avec « BBTM » ?

The Weeknd aurait-il trouvé son indépendance avec « BBTM » ?

Ses featuring sont à l’image de sa renommée grandissante depuis quelques années. Plébiscité sur les albums de Rick Ross, Drake, M.I.A., Kavinsky ou encore Wiz Khalifa, The Weeknd a réussi à s’imposer de fil en note, comme l’étoile montante de la Soul/R&B.

 

The Weeknd - Trilogy

The Weeknd – Trilogy

Ce canadien ayant pour influence R. Kelly, Prince et Michael Jackson ; propulsé par Drake au début de sa carrière, nous livrait en 2011 trois mixtapes gratuites intitulées : « House of Balloons », « Thursday » et « Echos of Silence ». C’est avec sa reprise de Dirty Diana du King de la Pop lors d’un concert à Londres en juin 2012 qu’il fut repéré par Universal. Une signature plus tard, il proposa en novembre sa première compilation prénommée « Trilogy », certifiée disque d’Or quelques temps après sa sortie aux Etats-Unis. Son premier album studio « Kiss Land » sortit l’année suivante mais ne rencontra pas le succès escompté.

 

De la B.O. à l’or.

 

En 2013 et après ce succès mitigé, il signa avec Sia et Diplo une nouvelle version d’Elastic Heart pour être présent sur la bande originale d’«Hunger Games». Cette nouvelle version du titre de l’australienne se démarqua mais c’est son compatriote Drake qui l’aida à rencontrer le succès qu’on lui doit aujourd’hui. En lui proposant de faire la première partie de son Would You Like A Tour en Europe, il permit à Abel Tesfaye -alias The Weeknd- de rencontrer une notoriété internationale.

C’est certainement grâce à ce coup de pouce que l’on doit sa présence sur la bande originale de «50 th Shades of Grey» avec Earned It et Where You Belong, et qu’il est impossible aujourd’hui de ne pas le connaître. Souvenez-vous, on vous parlait de cette bande originale il y a quelques mois avec Danny Elfman. Ces titres ont depuis fait le tour du monde et a ainsi réussi à susciter l’intérêt pour son second album « Beauty Behind the Madness ». Sorti ce vendredi 28 aout avec quelques semaines d’avance, on y retrouve la présence d’Ed Sheeran, Lana Del Rey et Labrinth.

Focus sur cet opus.

Beauty Behind the Madness.

 

Beauty Behind The Madness

The Weeknd – Beauty Behind The Madness

L’album standard se découpe en 14 titres dont 4 sont déjà disponibles depuis quelques semaines. Sa voix sensuelle et captivante est à l’image de cet artiste qui sait donner de la voix dans un domaine qui se voudrait presque avant gardiste. Alors que quelques samples ne sont pas sans rappeler l’album de Kanye West  : « My Beautiful Dark Twisted Frantasy », ce dernier qui produit le titre Tell Your Friends, qualifie The Weeknd comme l’un de ses artistes préférés. Les producteurs à succès Mike Dean (Jay-Z, Kanye West, Kid Cudi) et Max Martin (Taylor Swift, Britney Spears, P!nk) viennent s’ajouter à la confection de cet album qui voit tout de même The Weeknd s’occuper de l’autoproduction de neuf de ses titres. Mélangeant différentes sonorités électroniques comme classiques, « Beauty Behind The Madness » surprend et séduit.

Provoquant sur Often, envoutant sur Shameless, plus dynamique avec Can’t Feel My Face, surprenant sur ses duos (Ed Sheeran et Lana Del Rey) ou encore assez sombre sur The Hills, il y en a pour tous les goûts.
The Weeknd gagne ainsi sa crédibilité et tourne ainsi la page de son dernier album.

The Weeknd a changé, a grandi et à l’image de son dernier clip pour Tell Your Friends où on le voit s’enterrer vivant dans le désert, il compte enfin s’émanciper et le montrer.

Site officielFacebookTwitter

Apple MusicSpotify

The following two tabs change content below.

Romain Damatte

Faux vagabond des temps modernes après avoir été responsable en prêt-à-porter ainsi que rédacteur pour PlatformShoes, Romain se passionne pour la musique et l'écriture. Et parce que pour lui : « le 4ème art n'a pas de limite », essayons de nous retrouver sur la même note : celle de la Queen-Mother.