Avec « Uptown Special », pénètre dans l’univers de Mark Ronson

Avec « Uptown Special », pénètre dans l’univers de Mark Ronson

C’est peut-être ta sonnerie de téléphone au réveil pour bien attaquer la journée, Uptown Funk est la chanson qui cartonne en ce moment. Chanté par Bruno Mars, on retrouve ce titre à succès sur le quatrième album du producteur et DJ britannique Mark Ronson, « Uptown Spécial ».

 

En 2013, les Daft Punk dominaient la planète musique avec son album funk « Random Access Memories » et son titre phare « Get Lucky ». Aujourd’hui, Mark Ronson les imite avec la sortie d’« Uptown Spécial », le quatrième album de sa carrière. Disponible depuis le 12 janvier sous le label Columbia Records, il sonne résolument le plus funky que ces trois précédents opus. Produit avec Jeff Bhasker (Kayne West, Drake, Alicia Keys), l’anglais de 39 ans s’offre un triomphe mondial avec « Uptown Funk » , interprété par le chanteur américain Bruno Mars. Ces deux artistes n’en sont pas à leur première collaboration puisque Mark a composé la chanson « Locked Out Of Heaven » pour le chanteur de Pop-RnB.

« Uptown Funk », un long travail avant le succès

Numéro un au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, titre le plus « streamé » en Angleterre avec ses rythmes et basses funky qui sonnent bon le old school « Uptown Funk » a été le carton de la fin d’année 2014 . Sur RTL, Mark Ronson révèle que ce titre phare a pris énormément de temps à être achevé : « C’est plus de 6 mois d’enregistrement, 12 sessions, 80 prises pour la guitare. On a eu besoin de ça pour se diriger là où on voulait vraiment aller. Je suis vraiment surpris du succès, mais s’il devait tomber sur une chanson, c’était sur celle-là ».

L’album « Uptown Spécial » a été travaillé pendant près de 18 mois dans les studios de Londres, Memphis, New York et Los Angeles. Mark Ronson a collaboré avec l’inamovible Stevie Wonder, reconnaissable par son jeu à l’harmonica sur le premier titre de l’album (« Uptown First Finale ») et présent sur le dernier (« Crack In The Pearl »). Pour le reste des titres, si le funk est bien audible (« In Case Of Fire », « I Can’t Lose »), on navigue aussi entre la soul (« Summer Breaking ») le hip-hop (« Feel Right » en duo avec le rappeur Mystikal), le pop-rock (« In Case Of Fire »), et des sons psychédéliques (« Daffodils »). Profitant de son réseau dans la musique, Mark Ronson a été assisté par de grands producteurs et musiciens pour composer les instrus des titres de cet opus. Détenteur du Prix Pulitzer en 2001, le romancier américain Michael Chabon, a écrit les paroles de neuf morceaux (sur onze hormis « Uptown Funk » avec Bruno Mars).

Mark Ronson avec une guitare

Cover du quatrième album de Mark Ronson," Uptown Special"

Cover du quatrième album de Mark Ronson, « Uptown Special »

Au bon souvenir des soirées new-yorkaise

Sur le site de Sony Music, Mark Ronson explique ce qu’il a voulu évoquer dans ce quatrième album « Biggie [ndlr : le rappeur Notorious Big], Chaka Khan, Amerie, Boz Scaggs, Missy [ndlr : la rappeuse Missy Elliott], Earth Wind & Fire, N.O.R.E. Ces chansons mettaient le feu aux dancefloors. La faune des clubs new yorkais était faite de filles, de garçons, de danseurs, de dealers de drogue, de rappeurs, de mannequins, de skateurs qui venaient pour une seule raison: danser. Et indépendamment du genre ou de l’époque, si le titre était bon avec des rythmes dopés et une âme, ils dansaient. Avant l’arrivée des smartphones, des tables VIP, de l’interdiction de fumer, les gens arrivaient en club, se trouvaient un spot et restaient toute la nuit, absorbés par la musique. Avec « Uptown Special », j’ai voulu retranscrire ce que je ressentais lors de mes nuits new-yorkaises ».

Dès le plus jeune âge, la musique apparaît comme une évidence pour Mark Ronson, lui qui était curieux d’écouter les vinyles que possédait son père. Apprenant à jouer de la guitare et de la batterie, il se découvre une passion pour le hip-hop jusqu’à en devenir un DJ emblématique et underground de ce style musical dans New-York. Mixant dans les soirées privées du styliste Tommy Hilfiger, il est très demandé dans de multiples fêtes pour ambiancer la foule derrière ses platines. Fondateur du label Allido Records en 2004 avec un businessman et ami Rich Kleiman, il collabore dans ses albums précédents avec des rappeurs comme Nas, a produit un album pour Lily Allen, des singles avec Robbie Williams, Christina Aguilera, Maroon 5, Adèle.

A l’origine du succès de l’album en 2006 d’Amy Winehouse  « Back To Black » (Grammy Awards du meilleur album pop en 2008), Mark Ronson a dédié d’ailleurs la sortie de son nouvel album à la défunte chanteuse de soul britannique: « Bien que j’aimerais que tu sois toujours parmi nous, je pense toujours à toi, je continue d’être inspiré par toi et ta musique vie en moi comme dans tout ceux qui l’ont un jour compris. Avec amour. Mark ».

Mark Ronson est à retrouver sur Facebook Twitter et YouTube

The following two tabs change content below.
Richard Sengmany

Richard Sengmany

Passionné de sport et de musique, Richard est diplômé d'un Master 2 en Marketing et Gestion du Sport. Rédacteur bénévole pour des blogs spécialisés dans le sport, il partage régulièrement ses découvertes musicales.
Richard Sengmany

Derniers articles parRichard Sengmany (voir tous)

  • Sharonne

    Bonjour,

    Ça n’a jamais été la sonnerie de mon alarme, mais je ne nie pas que cette chanson m’a marquée. Au fait, mes copines et moi avons fait les folles en chantant et en dansant sur ce morceau dans ma voiture. Quel beau moment… 