Sweet Freaks, l’album sauce british de Brand New Heavies

Sweet Freaks, l’album sauce british de Brand New Heavies

Nouvelle découverte musicale avec la Mother qui te transporte en Angleterre pour parler des Brand Hew Heavies. Le groupe british a sorti il y a quelques semaines son neuvième album, « Sweet Freaks ». Prépares-toi à cramer le dancefloor.

 

Le 24 octobre dernier est sorti le nouvel album de Brand New Heavies (BNH) « Sweet Freaks », sous le label Earmusic. Avec ce neuvième opus enregistré en studio, le groupe anglais offre une nouvelle série de morceaux funky et soul dont le single, presque éponyme de l’album, Sweet Freeek.

Cover de l'album "Sweet Freaks"

Cover de l’album « Sweet Freaks »

Un an après « Forward », les morceaux de « Sweet Freaks », avec ses qualités instrumentales, mélodies irrésistibles et bien conçues comme les précédents, te pousseront à transformer ton salon en piste de danse. Comme en cuisine, Brand New Heavies rassemble tous les ingrédients essentiels (basse, guitare, synthés) pour concocter un plat exquis ; un groove croustillant. A toi de dire à la Mother si le résultat est « so delicious or not ».

Trois amis inséparables à l’origine de Brand New Heavies

Formé en 1985 par trois amis de longues dates ayant grandi dans la banlieue londonienne (Jan au chant puis batteur et claviériste, Simon à la guitare et Andrew à la basse), ils choisissent le nom de groupe Brand New Heavies après la signature de leur premier contrat d’enregistrement. Leur inspiration : la pochette d’un single de James Brown laquelle est écrit « Minister of New Super Heavy Funk ». Ces trois close friends, féru de soul et de funk, se font remarquer par le label Acid Jazz avec lequel ils vont signer leur premier album.

Considéré comme les pionniers de la scène acid-jazz dans la capitale anglaise, plusieurs musiciens se sont succédés au fil des années, à l’instar du groupe Incognito dont la Mother t’a récemment parlé. De même, plusieurs artistes ont occupé le rôle de chanteuse au sein du « band » : N’Dea Davenport, Siedah Garrett, Nicole Russo, Carleen Anderson ou encore la dernière Dawn Joseph présente dans « Sweet Freaks » [dont la voix est percutante sur les morceaux « In the Name of Love », « Self Portrait », « Get On »]. Les trois amis d’enfance, quant à eux, ne se sont pas quittés.

Brand New Heavies (c) Amit-and-Naroop

Brand New Heavies (c) Amit-and-Naroop

Un beau succès dans les clubs de Londres

Pendant la première partie des années 90, Brand New Heavies est sous les feux des projecteurs, devenant ainsi la figure de proue de l’univers acid-jazz. Dès cette époque, ils se construisent une grande réputation sur les scènes des clubs londoniens. La musique de BNH est très orientée vers la culture afro-américaine : disco, funk, soul, jazz, RnB en passant par le hip-hop ; univers dans lequel ils ont collaboré avec Q-Tip, ex-membre du légendaire groupe A Tribe Called Quest, Gangstarr, Guru, The Pharcyde.

Brand New Heavies - photos paysage 2 (c) amit-and-naroop

Brand New Heavies (c) amit-and-naroop

Malgré ces différents changements, la qualité de leur musique n’est plus à prouver, eux dont la plupart des albums sont symbolisés par un éléphant. Et ça, c’est un signe qui ne trompe pas ! En presque 30 ans de carrière, Brand New Heavies a vu plusieurs de leurs morceaux devenir d’immenses titres en Grande-Bretagne, rangés dans la catégorie RnB et Soul, avec 16 Top 40 Singles : « Dream On Dreamer » et « You’ve Got A Friend ». Ajouté à cela, on recense plus de 2 millions d’albums vendus.

Dawn Joseph, la récente recrue de Brand New Heavies livre son sentiment sur la longévité du groupe : « Il y a de la camaraderie, de l’amitié bien qu’il y ait eu des temps plus sombres durant lesquels il y a eu quelques laps de temps dans leur carrière. En ce moment, nous sommes juste géniaux. Particulièrement avec ce nouvel album qui sort, je me sens immensément optimiste pour l’avenir. Je ne serais pas étonné si nous pouvions en réalité avoir dix autres albums. On ne sait jamais … ». 

Si tu as le temps de (ré)écouter leurs neufs albums dont le dernier, tu risques de déborder d’enthousiasme. En lisant les commentaires postés sur Internet, cela éveillera ta curiosité :« oh du bon BNH!!!! le retour aux sources c’est bon!!!!! » ; « Deux albums de tueurs en moins de deux ans après des années de silence… Qu’est-ce qu’ils ont pris comme drogue??? » ; « oh la la ! qu’est-ce ce bien ça ! c’est bon de retrouver les BNH ! » ; « pas une ride!!! prêt pour le dancefloor!!!! ».

Prends ta souris et clique sur le player pour écouter Sweet Freaks. Bon écoute, enjoy that 🙂

Le site internet de Brand New Heavies :  thebrandnewheavies.net

The following two tabs change content below.
Richard Sengmany

Richard Sengmany

Passionné de sport et de musique, Richard est diplômé d'un Master 2 en Marketing et Gestion du Sport. Rédacteur bénévole pour des blogs spécialisés dans le sport, il partage régulièrement ses découvertes musicales.
Richard Sengmany

Derniers articles parRichard Sengmany (voir tous)